Marguerite Duras : 04/04/1914 – 03/03/1996

Marguerite Duras

Marguerite Germaine Marie Donnadieu

Date de naissance : 04-04-1914
Date de décès : 03-03-1996
Cimetière : Cimetière du Montparnasse, 3 Boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris

Marguerite Duras (Marguerite Germaine Marie Donnadieu), né(e) le 04-04-1914, est décédé(e) le 03-03-1996. Son corps est enterré au Cimetière du Montparnasse à Paris

Marguerite Duras, de son vrai nom Marguerite Donnadieu, fut une écrivaine, réalisatrice, scénariste et dramaturge de la deuxième moitié du XXème siècle.

Née en 1914 en Indochine, elle mourra à 82 ans, à Paris, après une vie de création et d’inspiration. Son œuvre reconnue, abordait principalement les thèmes de l’amour, la sensualité féminine et l’attente. Son plus grand succès fut son roman “l’Amant”, qui reçut le prix Goncourt en 1984 et fut adapté au cinéma par le réalisateur Jean-Jacques Anaud. Marguerite Duras mourut le 3 mars 1996, rue Saint-Benoît, à Paris. Elle repose aujourd’hui au cimetière du Montparnasse.

Les parents de Marguerite, Henri et Marie Donnadieu, se portèrent volontaires pour partir travailler en Cochinchine. Le père est alors directeur de l’école de Gia Dinh tandis que la mère est institutrice. Marguerite a deux frères : Pierre et Paul.
Henri Donnadieu tombe gravement malade et doit être rapatrié d’urgence en France métropolitaine où sa famille le suit. Il meurt en 1921, laissant derrière lui sa jeune épouse veuve, avec trois enfants. Marie Donnadieu décide alors de retourner en Asie et s’établit à Pnom-Penh au Cambodge, la ville ne lui plaît pas et elle déménage encore pour Vinh Long, Sadec et enfin Saigon. On lui conseille d’acheter un terrain qui serait une excellente affaire, finalement, cet investissement la ruinera. Ces évènements marqueront profondément l’œuvre de l’écrivaine et l’inspireront pour “L’Amant” et “Un barrage contre le Pacifique”.

Baccalauréat de philosophie en poche, la jeune Marguerite quitte l’Asie pour rejoindre Paris où elle entame la suite de ses études. Elle valide son diplôme de science politique et rencontre Robert Antelme qu’elle épouse en 1939.
Leur appartement devient rapidement un lieu de rencontre pour les intellectuels de l’époque. Marguerite Duras écrit et connait un succès important. La jeune femme rédige pour le théâtre et signe les dialogues du film d’Alain Resnais “Hiroshima mon amour”. Elle réalise également “India Song” et “Le Camion”, mais la plupart de son œuvre reste littéraire avec de grands romans de fiction ou d’inspiration autobiographique. L’amant sera traduit dans 35 pays et  vendu à plus de 2 400 000 exemplaires. Son attachement profond pour l’Asie se trouve au centre de ses romans, pièces de théâtre et films. Marguerite Duras s’éteint après plus de 50 ans de création, le 3 mars 1996.

Célébrités décédées la même décennie