Federico Fellini : 20/01/1920 – 31/10/1993

Federico Fellini

Date de naissance : 20-01-1920
Date de décès : 31-10-1993
Cimetière : Cimetière de Rimini, 47900 Rimini

Federico Fellini, né(e) le 20-01-1920, est décédé(e) le 31-10-1993. Son corps est enterré au Cimetière de Rimini à Rimini

On parle souvent de monstres sacrés pour désigner des acteurs, des réalisateurs qui ont vraiment marqué leur époque. Federico Fellini est assurément de cette trempe. Il a laissé une empreinte indélébile sur le cinéma mondial.

Le cinéma italien a connu ses heures de gloire grâce à des réalisateurs comme Federico Fellini. Né en 1920 à Rimini, il s’installe dès l’âge de 19 ans à Rome. Attiré par le journalisme, il fera ses premières armes dans un hebdomadaire humoristique. Il commencera sa carrière au cinéma comme script sous la direction de Roberto Rossellini, en 1945. Six ans plus tard, il connaitra le bonheur de présenter sa première véritable mise en scène “les feux du music-hall”. En 1952, il assurera seul la réalisation du film “le cheik blanc”. Ensuite, il connaitra de nombreux succès avec ses films dans lesquels il fait tourner les plus grandes vedettes du septième art. Lorsqu’il s’éteint, en 1993, il a droit à des funérailles d’Etat, à Rome.

Federico Fellini, dans l’univers impitoyable du cinéma, c’est un homme qui restera fidèle à ses convictions, à ses acteurs, à tous ceux avec lesquels il aimait travailler. De son premier film au dernier, le réalisateur a toujours eu cette rigueur de travail qui impressionnait. Influencé par le courant néoréaliste, il a cherché sans cesse à faire évoluer le cinéma. Avec le film “La strada”, il commencera à rencontrer le public qui l’accompagnera tout au long de sa carrière.

Il aimait faire jouer celle qui était son épouse depuis 1943 : Giulietta Masina. Fellini savait apporter une touche de poésie, même dans ses films les plus durs. Avec “la dolce vita”, il va connaitre la consécration en 1960, en remportant la Palme d’Or au festival de Cannes. Ce tournant va le faire se détacher définitivement du néoréalisme de ses débuts. Ses créations vont être habillées musicalement par un compositeur de génie, Nino Rota, avec lequel une longue amitié naitra dès son deuxième film.

Sur son parcours, Federico Fellini va croiser le chemin de grands noms du cinéma comme Anthony Quinn, Anita Ekberg, ou encore son acteur fétiche Marcello Mastroianni. Son ultime film sortira en 1990. Récompensé à de multiples reprises tout au long de sa carrière, le réalisateur est toujours resté humble, fidèle à lui-même. Le monde lui a rendu hommage, lors de ses funérailles nationales à Rome en 1993.

Célébrités décédées la même décennie