Jean Poiret : 17/08/1926 – 14/03/1992

Jean Poiret

Jean Gustave Poiré

Date de naissance : 17-08-1926
Date de décès : 14-03-1992
Cimetière : Cimetière du Montparnasse, 3 Boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris

Jean Poiret (Jean Gustave Poiré), né(e) le 17-08-1926, est décédé(e) le 14-03-1992. Son corps est enterré au Cimetière du Montparnasse à Paris

Jean Poiret est un acteur, auteur et réalisateur français né le 17 août 1926 à Paris. Il épouse en première noce Françoise Dorin avec qui il a une fille. Il se marie avec Caroline Cellier en 1989, et un fils naîtra de cette union. 

Avec son complice Michel Serrault, il forme un duo de comiques qui se produit dans les cabarets dans les années 1950 et leur collaboration atteint son apogée au moment de “La Cage aux folles”.

Jean Poiret décède le 14 mars 1992 à Suresnes.

Il débute véritablement à l’écran dans le film de Michel Boisrond en 1956 “Cette sacrée gamine”.  Mais c’est Sacha Guitry qui dévoile l’étendue de son talent dans “Assassins et voleurs” en 1957 dans lequel il partage l’affiche avec Michel Serrault et Brigitte Bardot.

Les années 1960 sont marquées par la collaboration avec Jean-Pierre Mocky ; Poiret tourne cinq films sous sa direction, dont “Un drôle de paroissien” et “La grande lessive”. Il conquiert les scènes du boulevard en tant qu’auteur et interprète de “La Cage aux folles” en 1973 :  succès immense pour cette pièce mythique, à la démesure du talent de ses deux stars, Jean Poiret et Michel Serrault.

C’est une grande figure du théâtre de boulevard, il écrira et interprétera plusieurs pièces à succès dont “Joyeuses Pâques” et “Canard à l’orange. Le cinéma fait de plus en plus appel à lui. François Truffaut l’engage pour jouer le rôle de l’écrivain collaborateur dans “Le dernier métro” en 1980. Puis Claude Chabrol le sollicite  pour “Poulet au vinaigre” et “Inspecteur Lavardin”.

Sourire ironique, lueur amusée dans l’oeil, sceptique, désinvolte, Jean Poiret tient là son meilleur rôle, par l’entremise de cet inspecteur de police expéditif et non-conformiste. Il retrouve Jean-Pierre Mocky pour deux films, dont “Le Miraculé” et se lance dans la réalisation.

Il met en scène Caroline Cellier et Thierry Lhermitte dans “Le zèbre”, adaptation du roman d’Alexandre Jardin. Mais Jean Poiret meurt d’une crise cardiaque, à l’âge de 65 ans, trois mois avant la sortie de son film.

Célébrités décédées la même décennie