Marlène Dietrich : 27/12/1901 – 06/05/1992

Marie Magdalene Dietrich

Date de naissance : 27-12-1901
Date de décès : 06-05-1992
Cimetière : Städtischer Friedhof III, 12161 Berlin en Allemagne

Marie Magdalene (dite Marlene) Dietrich naît le 27 décembre 1901 à Berlin (Allemagne) au milieu d’une famille aisée et stricte. Son père est un officier de l’armée prussienne, et sa mère descendante directe de riches parents horlogers. Elle a une soeur, Elisabeth, d’un an plus âgée qu’elle. Enfant, elle s’adonne rapidement au chant et au violon.

Mariée avec Rudolf Sieber, une fille naîtra en 1924, Maria Elisabeth, nommée Maria Riva’. On lui connaîtra d’autres liaisons, notamment avec Joseph Kennedy et Jean Gabin. Marlène décède le 6 mai 1992 à Paris VIIIème, et son corps repose à Berlin.

L’Ange Bleu

En 1921, la jeune violoniste deviendra “Marlène”, pour ses spectacles de violon et de chant. Les années suivantes, c’est la découverte du théâtre et les débuts au cinéma. C’est en 1928 qu’elle obtient un rôle décisif, puis devient célèbre avec “L’Ange bleu”, ce qui déclenchera son départ pour Hollywood. A partir de là, l’actrice va de succès en succès, aussi bien dans le cinéma que dans la chanson.

Neuf ans après, elle obtient la nationalité américaine, sa seule motivation étant de montrer son opposition au nazisme. De fait, durant la guerre, elle fait passer des messages anti-nazisme par le biais des textes de ses chansons, et organise des concerts itinérants pour encourager l’ armée américaine, ce qui lui vaudra la médaille de la Liberté après la Libération, ainsi que la Légion d’Honneur en France cinq ans après.

Dans les années 1950, sur les recommandations avisées d’un conseiller, Burt Bacharach, Marlène accentue son côté “tragique” en terme de voix et change aussi de look. Cette décision porte ses fruits puisque quatre albums rencontreront un franc succès. L’année 1960, elle se produit en Allemagne. Considérée comme une traître, elle est mal accueillie par une partie des allemands, mais admirée par l’autre, ce qui lui vaudra une renommée mondiale.

La descente aux enfers

En 1965, on lui diagnostique un cancer de l’utérus ainsi que des soucis de circulation du sang, elle devient addicte aux médicaments et à la boisson. Après s’être cassé chaque jambe sur scène, elle stoppe sa carrière de chanteuse en 1975 suite à une fracture du col du fémur.

On ne la reverra qu’en 1978 dans un petit rôle au cinéma, puis elle se retirera des feux des projecteurs pour publier ses mémoires, et s’éteindra à l’âge de 90 ans, des suites d’une hémorragie cérébrale.

Célébrités décédées la même décennie