Carole Lombard : 06/10/1908 – 16/01/1942

Carole Lombard

Jane Alice Peters

Date de naissance : 06-10-1908
Date de décès : 16-01-1942
Cimetière : Forest Lawn Memorial Park, 6300 Forest Lawn Dr CA 90068 Los Angeles

Carole Lombard (Jane Alice Peters), né(e) le 06-10-1908, est décédé(e) le 16-01-1942. Son corps est enterré au Forest Lawn Memorial Park à Los Angeles

S’il est une star attachante dont la vie fut trop courte, c’est bien l’actrice américaine Carole Lombard. La qualité qui la caractérise le mieux est l’humilité. Bien que très belle et célèbre, elle était admirée et appréciée par ses proches et ses amis pour sa simplicité.

Elle avait également un sens et un goût très prononcés de l’humour. Elle ne craignait pas le ridicule s’il faisait rire son entourage. Il lui arrivait même de faire des farces au beau milieu du tournage d’un film. Sa gaieté, sa joie de vivre, son aura lumineuse s’éteignirent lors d’un accident d’avion, qui laissa son époux, Clark Gable, complètement anéanti par son départ prématuré. Elle avait 34 ans.

Carole Lombard est née le 6 octobre 1908, Jane Alice Peters, de son vrai nom. Précoce, elle tourne son premier film à 12 ans, dans le rôle d’un garçon manqué, “A Perfect Crime”. Devenue l’une des plus grandes comédiennes américaines des années 1930, les plus importants producteurs de l’époque se la disputent. Elle tourne ainsi quantité de films devenus des classiques et des références.
Son talent lui permet d’endosser les rôles les plus variés. En 1932 elle tourne avec Clark Gable “un mauvais garçon”, œuvre grave et sérieuse. Elle joue des personnages plus légers dans des comédies comme “Mon homme Godfrey ” ou “La Joyeuse Suicidée”. Elle interprète tout aussi bien les rôles dramatiques du style “L’Autre” avec Cary Grant.

Sa vie privée est aussi simple que sa personnalité. En 1930 elle épouse William Powell, de 16 ans son aîné. Leur divergence de caractère ne leur permet pas de poursuivre cette union qui ne dure que 3 ans. Elle épouse ensuite Clark Gable, pour vivre un amour passionné et romantique.

Très patriote, elle soutient son pays lors de la déclaration de guerre en 1941. Après son décès, survenu entre 2 meetings engageant les volontaires à rejoindre l’armée au combat, le président Roosevelt lui attribua la Médaille présidentielle de la liberté. L’avion qui l’emporta s’écrasa 23 minutes après son décollage. Inconsolable, Clark Gable s’engagea dans l’armée de l’air pour combattre en Europe.

Célébrités décédées la même décennie