Ticky Holgado : 24/06/1944 – 22/01/2004

Ticky Holgado

Joseph Holgado

Date de naissance : 24-06-1944
Date de décès : 22-01-2004
Cimetière : Cimetière du Père-Lachaise, 16 Rue du Repos 75020 Paris

Ticky Holgado (Joseph Holgado), né(e) le 24-06-1944, est décédé(e) le 22-01-2004. Son corps est enterré au Cimetière du Père-Lachaise à Paris

Ticky Holgado, de son vrai nom Joseph Holgado, est né le 24 juin 1944 à Toulouse d’un père chirurgien d’origine madrilène et d’une mère libraire d’origine française. Issu d’une famille aisée, il choisit de mener une carrière artistique, se lançant dans la musique et travaillant comme assistant de célébrités mondialement connues comme Johnny Hallyday ou Claude François. Mais son goût pour la comédie l’emportera et c’est dans le cinéma qu’il excellera. Il a joué dans plus d’une cinquantaine de films. Son talent, son physique atypique et sa joie de vivre en font un personnage apprécié de tous. Ticky Holgado est décédé des suites d’un cancer en 2004, à Paris.

Adolescent, il choisit d’abandonner les études et de se lancer dans la musique, il jouera ainsi au sein d’un groupe rock’n’roll nommé « Ricky James » avant de devenir enrichisseur pour le groupe d’Eddy Mitchell « les Chats sauvages ». La suite de sa vie est une succession de belles rencontres additionnée d’une bonne dose de talent. Ainsi, il fait la connaissance de Claude François lors d’une tournée en Suisse qui lui propose de l’embaucher en tant que « secrétaire particulier », ce qu’il accepte. Il reste à ses côtés quelque temps puis suit Dick Rivers et Long Chris sur la Côte d’Azur où il fait la connaissance de Johnny Hallyday, qui l’embauche à son tour pour les mêmes fonctions que celles qui lui avaient été proposées par Claude François. 

Le temps passe, puis, libéré de ses obligations militaires en 1967, il monte un nouveau groupe de musique avec des languedociens « d’Oc d’Aïl » et produit deux 45 Tours. Enfin, il fait d’autres rencontres qui lui permettront d’intégrer le milieu fermé du cinéma et de s’y faire une place. Il joua dans de nombreux films devenus aujourd’hui des classiques : « Les Ripoux » de Claude Zidi, « Nuit d’ivresse » de Bernard Nauer, « Une époque formidable » de Gérard Jugnot, « Gazon Maudit » de Josiane Balasko etc. Il a également joué dans des pièces de théâtre. En 2000, il ralenti le rythme de ses tournages, gros fumeur, il apprend qu’il est atteint d’un cancer du poumon. Après une rémission, il  commence en 2004 le tournage  de “Les Parisiens”, le nouveau “Lelouch”,  victime d’une rechute, il succombe le 22 janvier 2004 et laisse un message posthume, sous forme d’un document, réalisé par son ami Claude Lelouch. On le voit sur son lit d’hôpital après qu’on lui ait enlevé sa 4e tumeur cancéreuse. Il y déclare : « Il faut dire aux gens qu’il faut complètement arrêter de fumer ».

Célébrités décédées la même décennie