Thierry Le Luron : 02/04/1952 – 13/11/1986

Thierry Le Luron

Date de naissance : 02-04-1952
Date de décès : 13-11-1986
Cimetière : Cimetière de la Clarté de Ploumanac’h, Rue de Pleumeur La Clarté 22700 Perros-Guirec

Thierry Le Luron, né(e) le 02-04-1952, est décédé(e) le 13-11-1986. Son corps est enterré au Cimetière de la Clarté de Ploumanac’h à Perros-Guirec

Thierry Le Luron est né le 2 avril 1952 à Paris et mort le 13 novembre 1986.

Chanteur, humoriste, imitateur, originaire des Côtes d’Armor (22), c’est à Perros-Guirec qu’il rencontre ses premiers succès, en étant lauréat d’un concours d’imitation, alors qu’il n’a que 17 ans.

Il débute alors sa carrière artistique dans des cabarets parisiens, mais c’est la télévision qui le révèle au grand public en janvier 1970. Il remporte le « Jeu de la chance », une séquence diffusée dans Télé Dimanche. Sa popularité grandit rapidement et Thierry enchaîne les spectacles sur des scènes prestigieuses : l’Olympia, Bobino …, il assure même la première partie des concerts de Claude François à l’été 1972.

La carrière de Thierry Le Luron sera courte (17 ans), mais intense. A la télévision, il crée l’émission « Le Luron du Dimanche » sur la première chaîne, intervient régulièrement dans « Le petit rapporteur », tout en multipliant les imitations de personnalités célèbres : Jacques Chaban-Delmas, Gilbert Bécaud, Valéry Giscard d’Estaing.

A la radio, il anime sur France Inter, une émission avec Pierre Desproges, tout en continuant à remplir les salles ou il se produit en spectacles. Parmi ses principaux faits d’armes, il crée le personnage d’Adolf Bénito Glandu, un concierge incarnant le français moyen. Il détourne de nombreuses chansons connues : « L’important c’est la rose » de Gilbert Bécaud devient « l’emmerdant c’est la rose », « Les petits mots » de Dalida deviennent « les gros mots », « La vérité est belle » est un détournement de la chanson de Jean Ferrat « La Montagne » .

En septembre 1985, il parodie le mariage très médiatisé du journaliste d’Yves Mourousi, en organisant son propre mariage “pour le meilleur et pour le rire” avec Coluche. Cette carrière fulgurante sera stoppée brutalement par la maladie.

Fin 1985 il est hospitalisé plusieurs jours dans le coma. Il décède d’un cancer quelques mois plus tard, au sommet de sa gloire. Il n’avait que 34 ans.

Célébrités décédées la même décennie