Gérard Philipe : 04/12/1922 – 25/11/1959

Gérard Philipe

Gérard Philip

Date de naissance : 04-12-1922
Date de décès : 25-11-1959
Cimetière : Cimetière de Ramatuelle, Rue Jean Moulin 83350 Ramatuelle

Gérard Philipe (Gérard Philip), né(e) le 04-12-1922, est décédé(e) le 25-11-1959. Son corps est enterré au Cimetière de Ramatuelle à Ramatuelle

Gérard Philipe est né à Cannes le 4 décembre 1952. C’est un acteur de cinéma et de théâtre, dont les rôles aussi prestigieux que “la beauté du diable”, “Fanfan la tulipe” ou “les liaisons dangereuses”, firent de lui un homme très populaire et acteur reconnu. Issu d’une famille aisée et alors que son père souhaite faire de lui un juriste, il décidera de devenir acteur.

En pleine Seconde Guerre mondiale, il prendra des cours d’art dramatique et commencera dès 1942 dans une pièce de  théâtre. C’est le début d’une grande carrière au théâtre comme au cinéma, arrêtée brutalement le 25 novembre 1959 où il décédera prématurément, emporté par un cancer du foie.

Au-delà d’une belle carrière et d’un immense talent d’acteur, certains faits ont  marqués sa vie. Son père était un ancien membre des ligues fascistes et un collaborateur condamné à mort en 1945 pour intelligence avec l’ennemi,  il s’enfuira en Espagne avant de revenir en France en 1968. Gérard Philipe  garda le silence sur ce drame familial sans pour autant être influencé par celui-ci. Bien au contraire, il participera à la Libération de Paris en 1944 en s’engageant dans  la résistance française (FFI),et prendra part à la libération de l’Hôtel de Ville de Paris, sous les ordres de Roger Stéphane,  en août 1944.

Sa carrière au cinéma lui offrira des rôles sur mesure. Alors que la pièce de théâtre “Caligula” d’Albert Camus lui offre ses lettres de noblesse, Gérard Philipe accède au statut de star mondiale avec le film “le diable au corps” et deviendra l’idole des jeunes grâce à Christian-jacques dans “Fanfan la tulipe”.
Cependant, il n’oubliera pas pour autant ses engagements et sera l’un des premiers acteurs à signer l’appel de Stockholm, contre l’armement nucléaire. Il deviendra responsable syndical pour les métiers artistiques.

Il fut un acteur culte des années 1950 et son charisme, sa fragilité ainsi que la passion insufflée dans ses rôles, marquèrent grandement l’opinion publique. Il décédera quelques jours avant son 37ème anniversaire, victime d’un cancer du foie et sera enterré dans le costume de Don Rodrigue, démontrant une dernière fois, son amour inconditionnel pour le théâtre.

Célébrités décédées la même décennie