Maurice Leblanc : 11/12/1864 – 06/11/1941

Maurice Leblanc

Marie Emile Maurice Leblanc

Date de naissance : 11-12-1864
Date de décès : 06-11-1941
Cimetière : Cimetière du Montparnasse, 3 Boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris

Maurice Leblanc (Marie Emile Maurice Leblanc), né(e) le 11-12-1864, est décédé(e) le 06-11-1941. Son corps est enterré au Cimetière du Montparnasse à Paris

Écrivain français né à Rouen le 11 décembre 1864, Marie Émile Maurice Leblanc dit Maurice Leblanc est le créateur du célèbre personnage de fiction Arsène Lupin. Romancier à succès, il fut également une source d’inspiration pour les créateurs de « Fantômas » et « Rouletabille ».  C’est en tant que journaliste qu’il débute professionnellement, pour ensuite vivre de sa passion de l’écriture. Il s’y consacre pleinement avant de mourir le 6 novembre 1941.

Son père, un armateur,  le voyait comme son futur successeur mais son ambition était tout autre. Passionné de littérature, élève brillant, son don naturel l’emmène doucement vers le chemin de   l’écriture. Il se rend à Paris où il débutera comme journaliste, puis romancier et conteur. Il fréquente les milieux littéraires, introduit par le compagnon de sa sœur, le poète et dramaturge Maeterlink. Jules Renard et Alphonse Daudet le remarque pendant ses prestations de conteur et le prenne sous leurs ailes, ainsi que  Maupassant. « Des Couples » fut sa première œuvre en 1890, salué par ses pères mais boudé par le public. Suivront le roman « Une Femme », et le recueil  « Ceux qui souffrent », avec lesquels il n’arrivera pas à percer en tant qu’écrivain malgré son talent.  Il réalise alors que ce qui est très apprécié à cette  époque, ce sont surtout les  feuilletons et les  nouvelles dans les journaux. Il réagit.  Pierre Lafitte, alors directeur du mensuel « Je sais tout » lui demande d’écrire une nouvelle. C’est ainsi qu’en 1905 naît Arsène Lupin. Les aventures du gentleman cambrioleur sont un énorme succès, il devient populaire.  Cependant, l’auteur vit mal cet engouement qui perdure au fil des années, lui qui se voulait un grand écrivain comme Flaubert. Leblanc continuera  à écrire des romans, des nouvelles, des pièces de théâtres plus “littéraires” à son goût. Mais la demande est telle que c’est Arsène Lupin qui monopolise ses écrits. Il totalise une cinquantaine d’aventures comprenant romans, nouvelles, et pièces de théâtre.

Le 17 janvier 1908 il reçoit la légion d’honneur. Les  aventures d’Arsène Lupin seront par la suite de  adaptées pour le cinéma, la télévision (Georges Descrières) et la bande dessinée.  La maison de Maurice Leblanc est ouverte au public, c’est au sein de cette demeure qu’il forgea son personnage. Il enterré au cimetière du Montparnasse.

Célébrités décédées la même décennie