Marcel Cerdan : 22/07/1916 – 28/10/1949

Marcel Cerdan

Marcellin Cerdan

Date de naissance : 22-07-1916
Date de décès : 28-10-1949
Cimetière : Cimetière du Sud de Perpignan, chemin Mas Bresson 66000 PERPIGNAN

Marcel Cerdan (Marcellin Cerdan), né(e) le 22-07-1916, est décédé(e) le 28-10-1949. Son corps est enterré au Cimetière du Sud de Perpignan à PERPIGNAN

Le sport est vecteur de notoriété. Pour certains champions, la reconnaissance du public est telle qu’ils deviennent des icônes. Quand, en plus, une histoire d’amour romanesque entoure la vie de ce sportif d’exception, il entre dans l’histoire par la grande porte.

Marcellin Cerdan, que tout le monde appellera par la suite Marcel, est né le 22 juillet 1916 à Sidi Bel Abbès, en Algérie française, dans le quartier du “Petit Paris”. A l’âge de six ans, avec sa famille, il émigre au Maroc, à Casablanca, sous protectorat français. Rapidement, la boxe va faire son entrée dans son existence. Il est également un footballeur de grand talent.

Toute sa vie, il va la passer à remporter des titres sur les rings du monde entier. Son dernier combat, une revanche, il ne le fera jamais. Son dernier voyage va s’achever tragiquement le 28 octobre 1949. Ses cendres, inhumées dans un premier temps au Maroc, ont été rapatriées en France en 1995, au cimetière du Sud de Perpignan.

Marcel Cerdan, c’est une carrière de boxeur qui commence très tôt, puisqu’il dispute son premier combat à l’âge de huit ans, avec comme enjeu une tablette de chocolat. Par la suite, alors qu’il s’est engagé dans la légion étrangère, il va partager son temps entre la boxe et le football, deux disciplines où il excelle.

Son premier combat professionnel, il le dispute alors qu’il n’a que 18 ans. Pendant la guerre, il va se faire une réputation qui le fera surnommer “le bombardier marocain”, tant il fait régner la terreur sur les rings. Il rafle les titres nationaux, européens, avant d’être sacré, le 21 septembre 1948, champion du monde en catégorie poids moyens.

Son  palmarès : 123 combats, 119 victoires dont 61 par K.O. ; 4 défaites dont 2 sur disqualification, une aux points  et une par abandon sur blessure. Il n’a subi aucun KO.

Sa vie sentimentale défraie la chronique. Il vit une grande histoire d’amour avec la chanteuse Edith Piaf. La presse du monde entier se passionne pour l’idylle de ce couple mythique. Contraint de laisser sa couronne mondiale sur blessure à Jack La Motta, Cerdan veut absolument sa revanche. Il s’envole donc le 27 octobre 1949 pour New-York, en compagnie notamment de la célèbre violoniste Ginette Neveu. Bien décidé à reconquérir son titre, Marcel Cerdan part confiant.

Dans la nuit du 27 au 28 octobre, l’avion va s’écraser aux Açores, laissant la France KO, orpheline d’un de ses plus grands champions.

Célébrités décédées la même décennie