Helno : 25/12/1963 – 22/01/1993

Helno

Noël Rota

Date de naissance : 25-12-1963
Date de décès : 22-01-1993
Cimetière : Cimetière Parisien de Pantin, 164 Avenue Jean Jaures 9350 Pantin

Helno (Noël Rota), né(e) le 25-12-1963, est décédé(e) le 22-01-1993. Son corps est enterré au Cimetière Parisien de Pantin à Pantin

Icone fragile, et chanteur du groupe français “Les négresses vertes”, il a été un des principaux animateurs du renouveau de la scène rock alternative au milieu des années 80. De son vrai nom Noël Rota, Helno est un écorché vif qui compose avec son groupe des musiques d’inspiration gitane où se mélangent génie des mélodies et beauté des mots. Ce génial trublion est né le 25 décembre 1963 et il meurt le 22 janvier 1993 d’une overdose après avoir consacré sa courte vie à la création musicale. Ce punk dans l’âme est un compositeur exceptionnel et un chanteur talentueux.

Enfant du rock, il participe à la naissance du mouvement punk en France. Il est vite repéré par les Béruriers Noirs qui lui demandent de faire les chœurs dans leurs concerts et d’animer la scène. Il est déjà un très bon chanteur et il monte en 1987 le groupe “Les négresses vertes” dont il est le chanteur et qui se révèlent être très rapidement une excellente formation musicale. L’univers décalé du groupe et l’ambiance musicale et festive rallient rapidement un large public dans le milieu du rock alternatif français. Il connait un succès quasi immédiat avec leurs titres « Zobi la mouche » et « Voilà l’été ». Le groupe sort trois albums qui vont connaître un immense succès et les projeter sur les routes françaises, européennes mais aussi mondiales.
Ses excès d’alcool et d’héroïne l’entraînent souvent dans des univers parallèles. Il meurt d’une overdose seulement quelques heures après avoir enregistré l’émission “Taratata” sur France 2 avec Naguy en 1993. Peu de temps avant sa mort il déclare : “j’ai plein de copains qui se sont suicidés. Je peux citer un paquet de gens qu’on a connus aux Halles et qui ne sont plus là. Pareil dans ma cité : des amis d’enfance, j’en ai plus beaucoup. Sida, suicides, overdoses. C’est ce que tu as quand tu soulèves le rideau d’une petite cité tranquille. J’en arrive souvent à penser que si l’enfer existe, il est ici sur Terre. On est en plein dedans.” Il n’avait que 29 ans.
Les négresses vertes restent un groupe emblématique de la scène alternative française, Manu Chao lui a dédié une chanson, “Helno est mort”. Loin des lumières de la scène, il a été un poète de la rue.

Célébrités décédées la même décennie