Samuel Beckett : 13/04/1906 – 22/12/1989

Samuel Beckett

Date de naissance : 13-04-1906
Date de décès : 22-12-1989
Cimetière : Cimetière du Montparnasse, 3 Boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris

Samuel Beckett, né(e) le 13-04-1906, est décédé(e) le 22-12-1989. Son corps est enterré au Cimetière du Montparnasse à Paris

Samuel Beckett est un écrivain, poète et auteur de pièce de théâtre irlandais d’expression française et anglaise né le 13 avril 1906 à Foxrock (Dublin) et est décédé le 22 décembre 1989 à Paris. Issu d’un milieu aisé, il est l’un des fils de William Franck Beckett métreur (appelé aujourd’hui économiste de la construction) et de May Barclay Roe infirmière. Il se marie avec Suzanne Dechevaux Dumenil (pianiste). Il fréquente avec son frère Franck de bonne école dans lesquelles il accomplit une brillante scolarité.

Samuel Beckett obtient son Baccalauréat et devient lecteur d’anglais à l’Ecole Normale Supérieur de Paris. Il y fait alors une belle rencontre, celle de James Joyce (romancier et poète influent du XXe siècle) qui lui est présenté par son acolyte le poète Thomas MacGreevy. Il se lie d’amitié avec celui-ci, va devenir son assistant pour l’aider dans ses recherches pendant la rédaction de Finnegans Wake publié en 1939. C’est dans les années 1929 que Samuel Beckett va publier son premier ouvrage ainsi que sa première nouvelle intitulée« Assumption » qui sera publié par la prestigieuse revue littéraire Parisienne d’Eugène Jolas (critique littéraire américain). En 1930, il écrit également le poème « Whoroscope »pour lequel il obtient un prix littéraire. Tous semblait lui sourire jusqu’au moment où il se brouilla avec son ami James Joyce lorsqu’il repoussa les avances de sa fille Lucia Joyce. Il séjourne quelques temps à Londres et écrit ses premiers romans qui sont malheureusement rejetés par tous les éditeurs britanniques.

Ce dernier s’égare dans différentes villes d’Europe et fini par revenir en France, plus exactement à Paris qu’il ne quittera plus. Pendant  la seconde guerre mondiale, il prend part à la résistance. Après-guerre, il publie “Molloy” en 1951, Malone ne meurt en 1952, et l’innommable en 1953 aux éditons de Minuit. En 1969, il Obtient le prix Nobel de la littérature que son éditeur ira chercher à sa place car Samuel Beckett ne supporte pas d’être sous les feux des projecteurs. Ce passionné de littérature continue d’écrire et publie dans les années 1980 Compagnie, Mal vu mal dit, Cap au pire. Madame Beckett décède le 17 juillet 1989 et Samuel Beckett décède le 22 décembre de la même année. Il est inhumé au cimetière du Montparnasse.

Célébrités décédées la même décennie