Maurice Ravel : 07/03/1875 – 28/12/1937

Maurice Ravel

Joseph Maurice Ravel

Date de naissance : 07-03-1875
Date de décès : 28-12-1937
Cimetière : Cimetière Levallois-Perret, 101 Rue Baudin 92300 Levallois-Perret

Maurice Ravel (Joseph Maurice Ravel), né(e) le 07-03-1875, est décédé(e) le 28-12-1937. Son corps est enterré au Cimetière Levallois-Perret à Levallois-Perret

Immense compositeur français né le 7 mars 1875 au Pays Basque dans la petite ville de Ciboure, Maurice Ravel est une des grandes figures de la musique classique mondiale. Son génie créatif lui a permis d’écrire de nombreuses œuvres dont le célébrissime Boléro qui lui vaudra d’être identifié comme un orchestrateur hors pair. Joseph Maurice Ravel dît Maurice Ravel a mélangé classicisme et modernité dans sa musique bouleversant les codes et s’appuyant sur des rythmiques nouvelles issues de la musique tzigane et le blues. L’influence de sa mère, du Pays basque et de l’Espagne ont joué un rôle important dans la musique de l’enfant de Ciboure. Il meurt le 28 décembre 1937 à Paris.

Enfant chétif et souvent malade, Maurice Ravel entretiendra avec sa mère un rapport très fusionnel durant toute sa vie. Elle lui transmet la fierté de ses origines ainsi que la langue basque tout comme son amour pour l’Espagne. Cette influence se retrouve dans toutes les œuvres de Maurice Ravel. Entré au conservatoire de Paris en 1889, il se distingue par ses qualités musicales et son caractère bien trempé. C’est déjà à cette époque qu’il commence à composer sous le regard bienveillant de son professeur Gabriel Fauré. Les deux hommes se voueront un véritable respect mutuel durant toute leur existence. Les premières compositions du jeune Maurice Ravel reçoivent un accueil mitigé du public voire des sifflets car elles tranchent avec la vision traditionaliste du genre.

Il ne cessera de composer durant ses années de jeunesse de 1901 à 1908 notamment “Shéhérazade” en 1904 et “Rhapsodie espagnole” en 1908. Le génie musical de Ravel lui fait oublier par moment ses soucis de santé importants et son perfectionnisme absolu le pousse à composer des mélodies de plus en plus belles. On peut citer 4 œuvres qui lui ont permises de trouver le succès international : le « ballet symphonique Daphnis et Chloé » (1909-12), le « Boléro » (en 1928),  les deux concertos pour piano et orchestre pour la main gauche (1929-31) et en sol majeur (1930-31) et enfin, l’orchestration des Tableaux d’une exposition de Moussorgski (en 1922). En 1933 il commence à ressentir les premiers symptômes d’une maladie neurologique qui paralyse certains de ses mouvements qui l’empêche d’écrire. Malgré l’opération chirurgicale qui est tentée le 19 décembre 1937, il meurt 9 jours plus tard.

Maurice Ravel demeure une des grandes figures artistiques du début du XXe siècle, au total, il a composé 86 œuvres originales et 25 œuvres orchestrées ou arrangées. Sa maison de Montfort-l’Amaury, où il résida à partir de 1921, est aujourd’hui un musée.

Célébrités décédées la même décennie