Hergé : 22/05/1907 – 03/03/1983

Hergé

Georges Prosper Rémi

Date de naissance : 22-05-1907
Date de décès : 03-03-1983
Cimetière : Cimetière du Dieweg, 95 avenue du Dieweg 1180 Uccle (Bruxelles)

Hergé ( Georges Prosper Rémi), né(e) le 22-05-1907, est décédé(e) le 03-03-1983. Son corps est enterré au Cimetière du Dieweg à Uccle (Bruxelles)

Hergé, de son vrai nom Georges Rémy, est aujourd’hui considéré comme le père de la bande dessinée européenne. Son pseudonyme lui fut attribué en rapport à ses initiales R.G, il signera toutes ses œuvres de ce patronyme.
Le plus gros succès d’Hergé fut sans nul doute la création de son personnage Tintin, un jeune reporter accompagné de son chien Milou. Les aventures de Tintin sont connues à travers le monde et l’œuvre d’Hergé est désormais célèbre aux quatre coins de la planète.
Né le 22 mai 1907 près de Bruxelles, Hergé mourra à l’âge de 75 ans, le 3 mars 1983. Il est aujourd’hui enterré au cimetière du Dieweg, à Bruxelles.

Né à Etterbeek, en Belgique, le petit Georges voue très tôt un intérêt au dessin et à la rédaction d’histoires. Il dessine au bas des feuilles de ses premiers cahiers d’école les aventures d’un enfant aux prises des Allemands. Le jeune garçon est en effet hanté par l’idée de l’enfant héroïque. A la suite de ses études, il entre au journal quotidien “Le XXème Siècle” auprès de l’abbé Wallez. Il tente de prendre des cours de dessin mais l’enseignement académique le fait rapidement fuir.

En 1926-27, le futur dessinateur doit effectuer son service militaire, il entretien déjà sur un carnet les aventures de Totor. A son retour de l’armée, l’abbé Wallez lui confie plus de responsabilités, des missions littéraires et d’illustrations lui sont données. Hergé découvre les comics américains dans des journaux mexicains et “Zig et Puce” d’Alain Saint-Ogan, c’est une révélation.

En 1930 paraît dans le “Petit Vingtième”, «  Quick et Flupke » mais aussi  “Tintin au pays des Soviets”. C’est le début d’une longue période de création qui perdurera jusqu’à sa mort.  Les lieux et les personnages qui paraissent dans les aventure de Tintin ne sont pas toujours fictifs mais inspirés suite aux diverses rencontres de l’auteur durant toute sa carrière. Ainsi, le château de Moulinsart n’est autre que le château de Cheverny sans ses ailes extérieures. Le professeur Tournesol est inspiré du physicien suisse Auguste Piccard qui fut le concepteur de nombreuses inventions. Hergé dira à propos des aventures de Tintin : « C’était réellement du travail à la petite semaine. Je ne considérais pas cela comme un véritable travail, mais comme un jeu, comme une farce. Tintin était un jeu pour moi jusqu’au Lotus bleu. » Car à cette époque-là, il rencontre une jeune étudiant chinois (Tchang Tchong-Jen) qui lui fournit de nombreuses information, Tchang deviendra un personnage-clé de son œuvre « C’est à partir de ce moment-là que je me suis mis à rechercher de la documentation, à m’intéresser vraiment aux gens et aux pays vers lesquels j’envoyais Tintin, par souci d’honnêteté vis-à-vis des lecteurs qui me lisaient. ».

Les millions d’exemplaires vendus annuellement seront atteints en 1956 et Hergé recevra de nombreux prix pour son œuvre. Les Aventures de Tintin seront traduites dans environ cinquante langues et vendues à plus de 200 millions d’exemplaires. Une leucémie est diagnostiquée au début des années 1980, le dessinateur et scénariste mourra le 3 mars 1983 à Bruxelles après un coma qui aura duré une semaine.

Célébrités décédées la même décennie