Ahmet Kaya : 28/10/1957 – 16/11/2000

Ahmet Kaya

Date de naissance : 28-10-1957
Date de décès : 16-11-2000
Cimetière : Cimetière du Père-Lachaise, 16 Rue du Repos 75020 Paris

Ahmet Kaya, né(e) le 28-10-1957, est décédé(e) le 16-11-2000. Son corps est enterré au Cimetière du Père-Lachaise à Paris

Dans un pays où rien n’est simple, les artistes sont le ciment entre les différentes ethnies qui constituent la Turquie. Depuis des siècles et des siècles, l’art tient une importance capitale dans la culture de cette terre où bon nombre d’artistes de renommée internationale ont vu le jour.
Ahmet Kaya est né le 28 octobre 1957 en Turquie. D’origine kurde, il se découvre une passion pour la musique à l’âge de neuf ans. Sa famille va émigrer à Istanbul, ce sera l’occasion pour le jeune homme de faire des rencontres déterminantes. Comme nul n’est prophète en son pays, il a énormément de mal à s’imposer. D’autant que les dirigeants politiques n’apprécient pas ses prises de position. De nombreuses condamnations à des peines de prison vont même être prononcées à son encontre. Finalement, sous la pression médiatique et politique, Ahmet Kaya n’a plus d’autre choix que de s’exiler à Paris. C’est dans cette ville qu’il mourra d’une crise cardiaque en 2000. Son corps est inhumé au cimetière du Père-Lachaise.

Ahmet Kaya a eu énormément de mal à se faire reconnaitre en Turquie. Ce n’est qu’en 1986 qu’il connait le succès avec son deuxième album. Dans les années 90, il va faire parler de lui, mais pas seulement musicalement. Il va recevoir le prix de “chanteur de l’année” en 1999. Ce sera pour lui l’occasion de prendre la parole pour défendre les causes qui lui tiennent à cœur, avec en particulier un passage sur ses origines kurdes. Il dédiera ce prix « à l’association des Droits de l’homme, aux mères du samedi (association qui milite pour les 17 000 disparus en Turquie) et à toutes les personnes qui travaillent dans la presse magazine » et qu’il inclura un titre en kurde dans son prochain album.  Les personnalités présentes huent sa prestation, la presse se déchaine contre lui. La justice turque demande son arrestation, Ahmet Kaya n’a plus d’autre solution que de fuir son pays pour partir se réfugier en France.

Pour être allé au bout de ses convictions, pour avoir mené son combat jusqu’au bout, le chanteur, compositeur, écrivain turc a dû abandonner sa terre natale. Il meurt d’une crise cardiaque à l’âge de 43 ans à Paris.

Célébrités décédées la même décennie