Simone Signoret : 25/03/1921 – 30/09/1985

Simone Signoret

Henriette Charlotte Simone Kaminker

Date de naissance : 25-03-1921
Date de décès : 30-09-1985
Cimetière : Cimetière du Père-Lachaise, 16 Rue du Repos 75020 Paris

Simone Signoret (Henriette Charlotte Simone Kaminker), né(e) le 25-03-1921, est décédé(e) le 30-09-1985. Son corps est enterré au Cimetière du Père-Lachaise à Paris

Simone Signoret est l’une des actrices les plus célèbres et les plus populaires du cinéma français. Inoubliable “Casque d’or”, elle eut pour partenaires Jean Gabin, Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Serge Reggiani, François Périer. Elle tourna sous la direction de réalisateurs prestigieux comme Yves Allégret, Marcel Carné, Jacques Becker, René Clément, Alain Corneau ou encore Patrice Chéreau.

Pendant des années, elle forma avec son mari le chanteur et comédien Yves Montand un couple célèbre, très engagé politiquement et militant pour les idées de gauche. Auteure reconnue, elle publia également deux romans, ainsi que son autobiographie, intitulée “La Nostalgie n’est plus ce qu’elle était”.

Simone Signoret, de son vrai nom Simone Kaminker, est née en 1921. Mais l’actrice aimait raconter qu’elle était née “un soir de mars 1941 sur une banquette du Café de Flore”. C’est la fréquentation d’amis chaleureux, issus du groupe Octobre, qui pousse en effet la jeune femme vers le cinéma. Après quelques rôles de figuration, elle rencontre Yves Allégret, dont elle partage la vie durant six ans (il est le père de sa fille, Catherine) et qui lui offre ses premiers rôles importants dans “Dédée d’Anvers” et “Manèges”. En 1949, elle croise le chemin d’un certain Yves Montand, à Saint-Paul de Vence. C’est le coup de foudre : ils se marient le 22 décembre 1951.

Après avoir trouvé l’une des plus belles créations de sa carrière, en interprétant “Casque d’or”, elle enchaîne de remarquables compositions, tant au théâtre qu’au cinéma et obtient, en 1959, un Oscar. Connue pour ses convictions politiques de gauche, Simone Signoret est revenue déçue de son voyage en URSS. Elle continue de tourner cependant dans des films engagés. En 1977, elle est l’émouvante Madame Rosa, dans “La vie devant soi”, un rôle qui lui vaut un César. Mais l’actrice fume et boit beaucoup.

Sa santé se dégrade progressivement. Atteinte d’un cancer, elle meurt dans sa propriété d’Autheuil-Authouillet, en août 1985, six ans avant Yves Montand.

Célébrités décédées la même décennie