Michel Duchaussoy : 29/11/1938 – 13/03/2012

Michel Duchaussoy

Date de naissance : 29-11-1938
Date de décès : 13-03-2012
Cimetière : Cimetière du Père-Lachaise, 16 Rue du Repos 75020 Paris

Michel Duchaussoy, né(e) le 29-11-1938, est décédé(e) le 13-03-2012. Son corps est enterré au Cimetière du Père-Lachaise à Paris

Né le 29 Novembre 1938, Michel Duchaussoy entreprend des études de Lettres puis entre au Conservatoire. Il intègre la Comédie Française dès 1964,  où il fera preuve d’un grand talent en tant qu’acteur de théâtre. Il se distingue en effet par son jeu tout en pudeur, énigmatique et sans superflu grâce auquel il peut jouer avec brio un rôle de Shakespeare, de Dostoïevski, ou un rôle du répertoire comique.

Il connait une certaine distinction en recevant les insignes des officiers de l’ordre national de la Légion d’Honneur, des mains de Frédéric Mitterrand le 19 Juillet 2011.

Michel Duchaussoy débute sa carrière cinématographique en collaborant avec Claude Chabrol qui lui permet de jouer ses plus grands personnages au cinéma. Il endosse des rôles souvent sombres, dans des thrillers ou films policiers noirs: “la Femme Infidèle” ou “Que la bête meure” en 1968, par exemple.

Dès les années 70, il enchaîne les seconds rôles sous la direction de réalisateurs de renom tels que Vadim et Bertrand Tavernier. Il s’illustre également dans des films d’époque dans lesquels il peut exprimer son jeu d’acteur tout en nuances, comme dans “Fort Saganne” de Corneau, ou “Amen” de Costa Gavras. Il prête également sa voix au parrain Vito Corleone interprété par Marlon Brando dans le film de Francis Ford Coppola.

Dès les années 2000, il joue dans des séries à succès de la télévision dont “Femmes de Loi” ou “Les Misérables”, mais aussi dans des films tout publics au cinéma comme “Bienvenue chez les Rozes”, avec Jean Dujardin ou “la Boîte Noire” avec José Garcia. Puis, Luc Besson lui donne la possibilité d’innover son répertoire en doublant un personnage de son film familial “Arthur et les Minimoys”.

Mais il retourne à son style cinématographique de prédilection en jouant en 2008 dans “Mesrine”, au côté de Vincent Cassel. Il enchaîne ensuite les apparitions au cinéma, jusqu’à son rôle d’Abraracourcix dans “Astérix et Obélix: Au service de sa Majesté”. Il décède en mars 2012 victime d’une crise cardiaque à 73 ans, avant la sortie du film au cinéma. De nombreux personnalités du cinéma français étaient présentes pour lui rendre un dernier hommage. Ses obsèques ont eu lieu au crématorium du cimetière du Père-Lachaise.

Célébrités décédées la même décennie