Jules Verne : 08/02/1828 – 24/03/1905

Jules Verne

Date de naissance : 08-02-1828
Date de décès : 24-03-1905
Cimetière : Cimetière de La Madeleine, 480 quai St Maurice 80080 Amiens

Jules Verne, né(e) le 08-02-1828, est décédé(e) le 24-03-1905. Son corps est enterré au Cimetière de La Madeleine à Amiens

Auteur de quatre-vingts romans et d’une quinzaine de pièces de théâtre, Jules Verne est l’un des écrivains français les plus célèbres du XXe siècle. Travailleur infatigable, ce romancier enchanteur est également considéré comme un voyant, capable d’imaginer, un demi-siècle avant leur naissance réelle, certaines des plus stupéfiantes conquêtes de la science. Jules Verne fut un homme de son temps et se montra particulièrement sensible à la richesse des découvertes scientifiques, dont il s’informait de manière détaillée et scrupuleuse, afin de pouvoir les évoquer ou les décrire dans ses œuvres. Passionné à la fois de littérature et de science. Admirateur d’Alexandre Dumas et de Victor Hugo, il fut aussi un magicien de la littérature, le créateur de héros illustres comme Phileas Fogg ou le capitaine Nemo.

Jules Verne est né à Nantes le 8 février 1828, fils d’un magistrat de Provins et de Sophie Allotte de la Füye issue d’une famille nantaise aisée de navigateurs et d’armateurs. A vingt ans, il s’installe à Paris afin d’achever des études de droit, qu’il délaisse rapidement, préférant embrasser la carrière des lettres. Ses premières nouvelles n’obtiennent guère de succès, mais le jeune écrivain persévère. En 1857, il épouse Honorine Morel une jeune veuve mère de deux enfants. En 1861, son fils Michel naît, il sera son unique enfant. Jules Verne, chargé de famille, continue d’écrire.

En 1862, il présente “Cinq semaines en ballon” à l’éditeur Hetzel et signe un contrat qui l’engage pour les vingt années suivantes. Sa carrière commence : le roman remporte un succès triomphal au niveau national mais aussi international et ouvre la voie aux “Voyages extraordinaires”, dont font partie “Les Enfants du capitaine Grant”, “Vingt mille lieues sous les mers”, “Le Tour du monde en quatre-vingts jours”, “Michel Strogoff” ou encore “Robur le conquérant”. Jules Verne connaît alors gloire et fortune : il voyage beaucoup, visite de nombreux pays, il écrira plus de soixante-dix romans. Il s’installe à Amiens en 1871 ville où il résidera jusqu’à sa mort. Ses romans teintés de science-fiction, d’aventure et de fantastique sont à la fois le fruit d’une longue recherche laborieuse de la part d’un écrivain très attiré par le monde de la science, mais aussi l’œuvre d’un visionnaire (voyages spatiaux et sous-marins) qui a inspiré de nombreuses générations d’auteurs et même d’ingénieurs.

ll est l’auteur le plus traduit après Agatha Christie,  avec au total près de 4700 traductions. Son œuvre compte également des essais, pièces de théâtre, nouvelles, poèmes et romans pour la jeunesse. De nombreux scénarios de films se sont inspirés de ses œuvres.

En 1885, il est blessé à la jambe d’une balle de revolver tirée par son neveu Gaston, jeune homme déséquilibré, qui le laissera boiteux et qui ne guérira jamais complètement. Puis très affecté par la mort d’Hetzel, son ami et conseiller qui décède 8 jours plus tard. C’est à Amiens, où il poursuivait ses activités diverses, qu’il meurt le 24 mars 1905, terrassé par une crise de diabète.

Célébrités décédées la même décennie