John Steinbeck : 27/02/1902 – 20/12/1968

John Steinbeck

John Ernest Steinbeck, Jr.

Date de naissance : 27-02-1902
Date de décès : 20-12-1968
Cimetière : Garden of Memories Memorial Park , 768 Abbott Street 93901 Salinas – Monterey County

John Steinbeck (John Ernest Steinbeck, Jr.), né(e) le 27-02-1902, est décédé(e) le 20-12-1968. Son corps est enterré au Garden of Memories Memorial Park à Salinas – Monterey County

Écrivain de génie, John Steinbeck est associé à trois œuvres majeures qui ont marqué à jamais la littérature mondiale. Au même titre qu’Ernest Hemingway, il est un des monstres sacrés de la littérature américaine. Prix Nobel de littérature, il est l’écrivain des petites gens, de la classe ouvrière et de la grande dépression qui suit la crise de 1929. Né le 27 février 1902 à Salinas, John Steinbeck, à la manière de Victor Hugo, est un écrivain qui a une conscience sociale et qui ne cessera de dénoncer les conditions des faibles dans tous ses livres.

Issu d’une famille de la classe moyenne américaine, John Steinbeck n’a pas la fibre des études et il part s’installer à New York en 1925 pour trouver du travail. Rentré à peine un an plus tard dans sa ville natale de Salinas, il se met à écrire publiant en 1929 son premier roman nommé “La Coupe d’or” qui ne rencontre pas son public. Il continue de publier plusieurs ouvrages qui commencent à connaitre un succès comme le “Poney rouge” et ” Au dieu inconnu” sortis en 1933. Il s’intéresse grandement au combat des syndicats fermiers et à la pauvreté qui l’entoure. Fort de cette expérience, il publie en 1935 “Tortilla flat” qui lui vaut son premier prix littéraire. Et c’est en 1936 qu’il publie son premier chef d’œuvre  “Des souris et des hommes” qui le fait définitivement connaître des lecteurs.

Il écrit également des petits textes sous forme de pamphlets  dénonçant les conditions de vie des ouvriers avant de publier en 1939 son travail le plus abouti “Les raisins de la colère” qui lui permet d’obtenir en 1940 le prix Pulitzer. Il va être un reporter de guerre durant le conflit qui oppose les alliés au régime nazi tout en continuant son travail d’écriture. Il publie en 1952 “A l’est d’Eden” qui rentre dans le panthéon des romans classiques. Il reçoit le prix Nobel de littérature en 1962 pour couronner son œuvre gigantesque. Il meurt le 20 décembre 1968 à New York d’artériosclérose.

Célébrités décédées la même décennie