Henri-Georges Clouzot : 20/11/1907 – 12/01/1977

Henri-Georges Clouzot

Date de naissance : 20-11-1907
Date de décès : 12-01-1977
Cimetière : Cimetière de Montmartre, 20 Avenue Rachel 75018 Paris

Henri-Georges Clouzot, né(e) le 20-11-1907, est décédé(e) le 12-01-1977. Son corps est enterré au Cimetière de Montmartre à Paris

Immense scénariste et réalisateur, Henri-Georges Clouzot a filmé quelques-uns des grands chefs d’œuvres d’après-guerre du cinéma français. Plusieurs fois récompensé dans les grands festivals internationaux de cinéma comme Cannes, Berlin ou Venise, il est également un dialoguiste hors pair et un producteur de cinéma.
Spécialiste des thrillers et des films noirs, il a notamment réalisé “Le Corbeau” et “Le salaire de la peur” qui demeurent encore aujourd’hui des classiques du film psychologique avec un regard très cynique sur la société et sur la vanité humaine. Né le 20 novembre 1907 à Niort, Henri-Georges Clouzot meurt le 12 janvier 1977 à Paris après une vie consacrée à la création cinématographique.

Doué pour l’écriture, le jeune Henri-Georges Clouzot écrit des scénarios et des adaptations de livres durant les années 30 pour des réalisateurs comme Henri Decoin ou encore Georges Lacombe. Pendant l’occupation, il décide de passer de l’autre côté de la caméra en 1942 pour réaliser “L’assassin habite au 21” puis en 1943 pour le film “Le corbeau” qui lui vaudra de très vives critiques dans une France alors en pleine occupation. A la libération, il sera frappé d’interdiction à vie de réaliser des films avant d’être libéré de sa peine.

Il va alors s’imposer comme réalisateur et producteur de cinéma avec des œuvres majeures comme ” Quai des Orfèvres” en 1947, “Manon” en 1949 mais surtout “Le salaire de la peur” en 1953 et “Les diaboliques” en 1955 qui lui vaudront d’être reconnu mondialement comme un réalisateur au regard très noir sur la société des hommes. Ses films sont alors couronnés dans les plus grands festivals et il obtient la palme d’or du festival de Cannes, le lion d’or à la Mostra de Venise et l’ours d’or au festival de Berlin.    

Il a tourné avec les plus grands acteurs et a réalisé un documentaire intitulé “Le Mystère Picasso” qui a été classé trésor national par l’état français.

Célébrités décédées la même décennie