Yvonne Printemps : 25/07/1894 – 18/01/1977

Yvonne Printemps

Yvonne Wigniolle

Date de naissance : 25-07-1894
Date de décès : 18-01-1977
Cimetière : Cimetière ancien de Neuilly-sur-Seine, 3 Rue Victor-Noir 92200 Neuilly-sur-Seine

Yvonne Printemps (Yvonne Wigniolle), né(e) le 25-07-1894, est décédé(e) le 18-01-1977. Son corps est enterré au Cimetière ancien de Neuilly-sur-Seine à Neuilly-sur-Seine

Surnommée la “Diva de l’Opérette”,  Yvonne Wigniolle-Dupé, dite Yvonne Printemps, était une actrice dramatique et une soprano lyrique née le 25 juillet 1894. Originaire du Val d’Oise, elle débute à la Cigale à Paris dès 14 ans avant d’intégrer la troupe des Folies Bergères pour ses quinze ans. La jeune artiste évolue aux côtés de Maurice Chevalier, André Messager ou Sacha Guitry qu’elle épousera en 1919. Yvonne Printemps, avec sa voix de soprano éthérée, deviendra la vedette de l’opérette et une grande star du cinéma aux côtés de Pierre Fresnay. Elle demeure célèbre pour son interprétation de la chanson « Plaisirs d’Amour », mais aussi pour son rôle dans « la Dame aux Camélias ».

Précoce, la jeune Yvonne entre à 15 ans seulement aux Folies Bergère ! Son talent, sa voix de soprano exceptionnelle et sa beauté la font remarquer du tout-Paris.  Sacha Guitry lui offre un rôle en or en 1916 aux Bouffes-Parisiens, dans sa comédie « Jean de la Fontaine ». Elle ne connaissait pas la musique, elle chantait d’oreille, ce qui ne l’empêchait pas d’être considérée comme une “diva” dotée d’une des plus belles voix de sopranos du XXe siècle, qu’elle réserva malheureusement uniquement à l’opérette.

Son histoire d’amour tumultueuse avec Sacha Guitry fit les choux gras de la presse : entre les bons mots des époux que répétait le tout-Paris, leur fructueuse collaboration artistique qui la fit connaître en Angleterre et  aux États-Unis, et leur divorce scandaleux, ces deux artistes, amants à la ville comme à l’écran, s’aimèrent et se déchirèrent devant les caméras ! En 1931, Yvonne rencontre l’acteur Pierre Fresnay sur le tournage de « Franz Hals »… c’est le coup de foudre. Yvonne et Pierre partent en tournée en Angleterre et aux États-Unis. Yvonne chante à Broadway, et le couple tourne dans 8 films dont le célèbre « La Dame aux camélias » de Fernand Rivers et Abel Gance.

Véritable diva dotée d’un fort caractère, habituée des caprices et des frasques, elle défrayait la chronique par le nombre de ses amants, de ses bijoux, de ses chiens et de ses magnifiques robes… Elle disait d’ailleurs : « Les femmes préfèrent être belles, plutôt qu’intelligentes parce que, chez les hommes, il y a plus d’idiots que d’aveugles ». Malgré leur vie amoureuse tumultueuse, Yvonne Printemps et Pierre Fresnay (qui n’était pas en reste en ce qui concerne les conquêtes hors mariage), formèrent un couple à la ville jusqu’à son décès. Lorsqu’il fut victime d’une congestion cérébrale qui  sera fatale, elle le veilla jour et nuit. Elle demandera à son régisseur qu’il veille bien à ce que, le jour de son enterrement, elle soit revêtue du tailleur noir de chez Lanvin qu’elle portait aux obsèques de son mari. “Pour qu’il me reconnaisse en arrivant au Paradis !” Yvonne Printemps est morte à Neuilly-sur-Seine en 1977, et elle est enterrée près de Pierre Fresnay.

Célébrités décédées la même décennie