Gaston Bachelard : 27/06/1884 – 16/10/1962

Gaston Bachelard

Gaston Bachelard

Date de naissance : 27-06-1884
Date de décès : 16-10-1962
Cimetière : Cimetière de Bar-Sur-Aube, Route de Colombe 10200 Bar-sur-Aube?

Gaston Bachelard (Gaston Bachelard), né(e) le 27-06-1884, est décédé(e) le 16-10-1962. Son corps est enterré au Cimetière de Bar-Sur-Aube à Bar-sur-Aube?

Gaston Bachelard était un philosophe et épistémologue français, principalement de la première moitié du vingtième siècle. Né en 1884, cet érudit s’inscrit dans l’influence de l’idéalisme allemand d’Emmanuel Kant; il s’inspire également des travaux de Georg Wilhelm Friedrich Hegel ou encore de Friedrich Nietzsche et de la psychanalyse de Carl Gustav Jung. Ce dernier lui inspirera par ailleurs un travail sur la psychanalyse des rêves. Gaston Bachelard a lui-même énormément inspiré l’épistémologie française, représentée entre autres par les philosophes Michel Foucault et François Dagognet. Gaston Bachelard s’est particulièrement intéressé à l’imagination comme outil de découvertes scientifiques, ainsi qu’à la poésie et au symbolisme. Il est décédé à Paris, en 1962.

 

Gaston Bachelard a été professeur à la faculté de Lettres de Dijon entre 1930 et 1940, puis a enseigné à la Sorbonne de 1940 à 1954 où il a été titulaire de la chaire d’Histoire et de philosophie des sciences. En 1955, il a été élu à l’Académie des sciences morales et politiques. En 1960 il a été commandeur à la Légion d’honneur et  il a également reçu le Grand Prix national des Lettres en 1961. Parallèlement à sa carrière de professeur, Gaston Bachelard s’est aussi consacré à la recherche. Il a laissé de nombreux travaux d’envergure, dont “Le Matérialisme rationnel”, “L’Eau et les Rêves” ou encore “La Psychanalyse du feu”. Dans ce dernier, il a principalement travaillé sur ce qu’il a nommé la “métapoétique” en classant en quatre catégories (ou quatre “éléments”: l’eau, l’air, le feu et la terre) les méthodes d’analyse poétique. Il s’est également passionné d’art et de littérature surréalistes, ces derniers ouvrant plus résolument que jamais la voie à l’exploration de l’inconscient et de l’imaginaire humains. Son originalité en tant que philosophe a résidé dans le fait qu’il a réussi à mêler épistémologie et psychanalyse, s’intéressant autant à la philosophie qu’aux sciences, et aspirant par-dessus tout à comprendre le mécanisme profond de l’esprit humain.

Célébrités décédées la même décennie