Fernand Sardou : 18/09/1910 – 31/01/1976

Fernand Sardou

Date de naissance : 18-09-1910
Date de décès : 31-01-1976
Cimetière : Cimetière du Grand Jas, 205 avenue de grasse 06400 Cannes

Fernand Sardou, né(e) le 18-09-1910, est décédé(e) le 31-01-1976. Son corps est enterré au Cimetière du Grand Jas à Cannes

Fernand SARDOU est né le 18 septembre 1910 dans la gare d’Avignon, cet homme était destiné à devenir célèbre. En effet, issu d’une famille d’artistes, son père était l’acteur Valentin Sardou et sa mère, Joséphine Plantin, surnommée “Sardounette”, était également artiste, cet enfant élevé dans le milieu artistique suivra le même destin que ses parents.

Après des études chaotiques, Fernand Sardou est très vite attiré par la scène et commence à chanter dans des petites salles pour s’essayer à la carrière artistique. Ses parents partent au Maroc et l’apprenti chanteur découvre le métier au gré de concerts donnés dans des salles modestes.    Cette expérience n’est pas couronnée de succès et le jeune homme part au Maroc rejoindre ses parents pour éviter d’emprunter un mauvais chemin. Après son service militaire effectué à Casablanca, il part en tournée au Brésil avant de rejoindre Paris puis la Provence où il va connaître quelques succès prometteurs. Sa vocation prend alors un tournant décisif. C’est à la fin des années 40, que Fernand Sardou va réellement conquérir sa notoriété, il épouse le 7 juillet 1945, à Paris, Jackie Labbé alias Jackie Sardou, avec qui il aura un fils en 1947, Michel Sardou, qui deviendra ensuite un célèbre chanteur français.

En 1946, le premier succès d’envergure survient pour lui lorsqu’il est à l’Alhambra, à Paris, il interprète la chanson ” Aujourd’hui peut-être”, en vedette américaine d’Edith Piaf. Cette prestation est un tremplin, il incarne alors le chanteur méridional et poursuit d’accroître sa célébrité en chantant avec Tino Rossi en 1955. Le triomphe est immense en interprétant “Méditerranée”, sa carrière est à son apogée, il devient l’acteur-chanteur préféré des français avec sa bonhomie qui le rend si attachant. Les contrats s’enchainent, les tournées et spectacles également, Fernand Sardou est pris dans le tourbillon du succès, sa popularité ne cesse d’augmenter et il triomphera dans des opérettes très en vogue à l’époque avant de tenir son cabaret “Chez Fernand Sardou” dans les années 60, à Paris. Sa carrière cinématographique le verra à l’affiche de films de Marcel Pagnol, d’Henri Verneuil et Jean Renoir pour ne citer qu’eux.

Fernand Sardou décèdera le 31 janvier 1976, à l’âge de 65 ans, d’une crise cardiaque alors qu’il répétait une pièce de théâtre à Toulon, il est mort comme il a vécu, sur scène. Depuis 2006, il est inhumé au cimetière du Grand Jas de Cannes avec sa femme Jackie.

Célébrités décédées la même décennie