Daniel Darc : 20/05/1959 – 28/02/2013

Daniel Darc

Daniel Simon Rozoum

Date de naissance : 20-05-1959
Date de décès : 28-02-2013
Cimetière : Cimetière de Montmartre, 20 Avenue Rachel 75018 Paris

Daniel Darc (Daniel Simon Rozoum), né(e) le 20-05-1959, est décédé(e) le 28-02-2013. Son corps est enterré au Cimetière de Montmartre à Paris

Daniel Darc, né Daniel Rozoum le 20 mai 1959 à Paris et mort le 28 février 2013 dans la même ville, est un chanteur et acteur français. Il est notamment connu pour sa participation au groupe Taxi Girl et pour les nombreux hits qui ont ponctué sa carrière solo, marquée aussi par les addictions et les excès.

En 1978, alors qu’il est encore au lycée, il rejoint le groupe Taxi Girl, qui connaît rapidement le succès, notamment avec le single “Cherchez le garçon”, sorti en 1980, dont les ventes atteignent plus de  300 000 exemplaires. Leur unique album, “Seppuku”, est produit en 1981 par Mankin. Après la fin de Taxi Girl en 1986, il entame une carrière solo.

Son premier album solo, “Sous influence divine”, sort en 1987. Daniel Darc y conserve l’écriture simple et immédiate qui est sienne depuis Taxi Girl. Ensuite, en 1988, il enregistre l’album-concept “Parce que” traitant de l’ambivalence humaine. Sorti à 3 000 exemplaires, cet album est salué par la critique. La même année, il enregistre “La Ville”, chanson produite par Étienne Daho, tout en combattant ses problèmes d’addictions. Puis, en 1994, il sort l’album “Nijinsky”, produit par le label indépendant Bondage Records.

L’année 2004 marque un tournant important dans sa carrière grâce à un nouvel album, “Crèvecœur”, bien reçu par la critique et vendu à plus de 60 000 exemplaires. Il est par ailleurs récompensé aux Victoires de la musique dans la catégorie « album révélation de l’année ». L’album “Amours suprêmes” sort en janvier 2008.  Celui édité en 2011 « La Taille de mon âme », a vu ses ventes atteindre les 100 000 exemplaires.

Côté cinéma, en tant qu’acteur, il fait quelques apparitions dans des films où il joue son propre rôle : « Les Enfants de la Blank et Garçon sauvage » de Dufaud. Il décède dans son appartement du onzième arrondissement de Paris le 28 février 2013 d’un œdème pulmonaire.

Célébrités décédées la même décennie