Isabelle Caro : 12/09/1982 – 17/11/2010

Isabelle Caro

Date de naissance : 12-09-1982
Date de décès : 17-11-2010
Cimetière : Nouveau cimetière de Méjannes-le-Clap, 30430 Méjannes-le-Clap

Isabelle Caro, né(e) le 12-09-1982, est décédé(e) le 17-11-2010. Son corps est enterré au Nouveau cimetière de Méjannes-le-Clap à Méjannes-le-Clap

Certains destins tragiques s’inscrivent dans l’existence des personnes très tôt. La maladie, qu’elle soit mentale ou physiologique, peut conduire des êtres fragiles à se détruire, parfois malgré eux. Le monde des arts connait de multiples exemples de personnalités qui n’ont pas eu la chance de vieillir.
Isabelle Caro, qui est née le 9 septembre 1980 à Aubergenville, c’est une histoire compliquée. Dès l’âge de treize ans, elle souffre d’anorexie mentale. Elle est hospitalisée pour la première fois à l’âge de 20 ans. C’est la conséquence d’une enfance difficile. Elle va se former au métier de comédienne, pour monter sur les planches et jouer au cinéma. A chacune de ses apparitions, sa silhouette fragile ne laisse personne indifférent. Elle acceptait même de faire de sa maladie un combat. Sa mort en 2010 est entourée d’un certain mystère. La conséquence de son décès sur sa famille a été désastreuse, puisque sa mère s’est suicidée deux mois plus tard.

Isabelle Caro, c’est un destin pas ordinaire pour une fille loin d’être comme les autres. La jeune fille s’est battue pour parvenir à s’imposer au théâtre, mais également pour obtenir des rôles au cinéma, notamment dans le film de Luc Besson “Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec”. Toute sa carrière a été émaillée par des polémiques en raison de sa morphologie plus que fluette. Isabelle Caro n’a jamais cherché à cacher la vérité.

Son anorexie mentale était une maladie qui lui gâchait l’existence. Elle retrace d’ailleurs son parcours dans un livre “La petite fille qui ne voulait pas grossir”. Son image sera également utilisée, en Italie notamment, dans le cadre d’une campagne contre l’anorexie. A cette époque elle pèse 31 kilos pour 1 m 65. Elle dira alors « J’ai accepté de participer à cette campagne pour alerter les jeunes filles en leur montrant les dangers des régimes, des diktats de la mode et des ravages de l’anorexie ». Une fois encore, les photos font scandale, elles sont retirées rapidement des murs sur lesquels elles apparaissaient.

La vie d’Isabelle Caro, c’est un combat au quotidien, pour lutter contre des troubles alimentaires qui la dévorent de l’intérieur. A force, elle s’est construit une carapace. Lorsqu’elle est décédée, à l’âge de 28 ans, le chanteur suisse Vincent Bigler, particulièrement touché par l’histoire de la jeune femme, avait écrit «J’ai fin», une chanson sur le thème de l’anorexie. Afin de lui rendre hommage, il projetait de tourner un clip avec Isabelle Caro cela ne se fera jamais.

Célébrités décédées la même décennie