Éric Rohmer : 21/03/1920 – 11/01/2010

Éric Rohmer

Maurice Henri Joseph Schérer

Date de naissance : 21-03-1920
Date de décès : 11-01-2010
Cimetière : Cimetière du Montparnasse, 3 Boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris

Éric Rohmer (Maurice Henri Joseph Schérer), né(e) le 21-03-1920, est décédé(e) le 11-01-2010. Son corps est enterré au Cimetière du Montparnasse à Paris

Lorsque nait Maurice Schérer, le 21 mars 1920 à Tulle, le cinéma français ne se doute pas que l’un de ses plus grands réalisateurs vient de voir le jour. Plus connu sous le nom d’Eric Rohmer, il va appartenir à ce mouvement prolifique qu’a été “la nouvelle vague”. Il se fera d’abord remarquer en écrivant des articles qui lui permettront d’intégrer la rédaction des “cahiers du cinéma”. Son cinéma caractéristique va bientôt lui faire prendre une autre dimension. Il va rapidement être reconnu par ses pairs comme un des grands dans son art. Brillant élève, le jeune homme a su s’imposer dans l’univers du septième art.

Eric Rohmer, c’est d’abord un jeune homme très doué qui va oser. Aux côtés de personnages emblématiques comme Claude Chabrol, Jacques Rivette, Jean-Luc Godard, ou encore François Truffaut, il va mettre son talent au service du cinéma, pour que “la nouvelle vague” s’impose comme un mouvement majeur. Après avoir publié des articles, Eric Rohmer va débuter par des courts métrages, avant de passer au long métrage. La rencontre amoureuse, voire même la séduction tient une place importante dans l’écriture du cinéaste.

Son souci de l’économie va rapidement le faire créer sa propre société de production. Le réalisateur voulait faire de beaux films avec des moyens limités. Les actrices et les acteurs qui ont tourné avec lui ont toujours tenu à souligner cette caractéristique rare. Au cours de son existence, ce touche-à-tout de génie s’est essayé à divers styles, avec plus ou moins de réussite. Toujours est-il qu’en 2001, à la Mostra de Venise, un Lion d’Or lui a été remis pour l’ensemble de son œuvre. Une reconnaissance de toutes ces années de dur labeur, où il a toujours soigné son travail, pour le plus grand bonheur du public. Le 11 janvier 2010, le réalisateur meurt à Paris. Il est inhumé au cimetière du Montparnasse, où seule une plaque au nom de Maurice Schérer orne sa tombe. Tout un symbole de l’humilité du personnage.

Célébrités décédées la même décennie