Auguste Rodin : 12/11/1840 – 17/11/1917

Auguste Rodin

Date de naissance : 12-11-1840
Date de décès : 17-11-1917
Cimetière : La villa des Brillants, 19, avenue Auguste Rodin 92190 Meudon

Auguste Rodin , né(e) le 12-11-1840, est décédé(e) le 17-11-1917. Son corps est enterré au La villa des Brillants à Meudon

Auguste Rodin, né en 1840 à Paris, est issu d’une famille modeste. Son parcours scolaire est parsemé d’embûches, en raison d’une myopie qui handicape fortement le jeune garçon. D’ailleurs, cette infirmité lui occasionnera bien des gênes tout au long de son existence. A l’âge de quinze ans, il découvre la sculpture, pour laquelle il se prend de passion. Paradoxalement, c’est à cause de cette discipline qu’il ratera le concours d’entrée à l’Ecole des Beaux-Arts.

Son style est déjà jugé trop avant-gardiste. Les nombreuses rencontres que va faire Auguste Rodin vont déterminer sa carrière. Le monde artistique, le monde politique vont rapidement voir en lui un génie. Il meurt en pleine gloire, le 17 novembre 1917, quelques mois après son épouse.

La référence absolue de la sculpture, c’est Auguste Rodin. Son style a marqué son époque, pour perdurer dans le temps. De nombreuses rencontres importantes vont jalonner son parcours artistique. De ce fait, il aura, comme les peintres, des périodes. Lorsqu’il rencontre celle qui sera sa maitresse, sa muse, son élève la plus douée, sa carrière va prendre un tournant décisif. L’entrée dans sa vie de Camille Claudel, de 24 ans sa cadette, va être une véritable tornade artistique. Elle  lui inspirera des œuvres comme La Convalescente, La France ou La Pensée…

L’Europe toute entière admire le travail du sculpteur. Des commandes affluent des plus grands personnages, d’institutions qui souhaitent orner leurs bâtiments d’œuvres du maitre. L’Angleterre fait acquisition des « Bourgeois de Calais » pour les jardins du palais de Westminster de Londres. « L’Homme qui marche » est installé au palais Farnèse (ambassade de France à Rome). En 1912 le Metropolitan Museum de New York inaugure la « salle Rodin ». Bien évidemment, la plus célèbre sculpture d’Auguste Rodin, connue partout dans le monde, est “Le penseur”.

Mais la longue liste des ses œuvres comporte également des dessins, peintures, gravures et illustrations.  Après avoir mené une vie trépidante qui l’a amené à voyager énormément, Auguste Rodin voit son corps le lâcher. Il décède à l’âge de 77 ans, sera enterré à Meudon dans le parc de sa propriété « la villa des Brillants », aux côtés de Rose Beuret sa femme. Une statue d’un penseur trône sur leur tombe.

Célébrités décédées la même décennie